Souffles

Arts & Memories of Kinshasa

Arts & Memories of Kinshasa 


FE0F5CD0-D94D-4824-97B8-26C55221ACCD.jpeg

Certains souvenirs d'enfance sont plus entêtants que d'autres ... 

Cela va bientôt faire huit ans que je vis en Belgique et, pourtant, à chaque averse, je recherche les marqueurs sensoriels des jours de pluie à Kinshasa : la vue du ciel qui s'assombrit jusqu'à ce qu'il fasse comme nuit en plein jour, l'odeur de la terre et du goudron mouillés, celle de la chaleur qui semble s'évaporer de partout, le tonnerre assourdissant, la fraîcheur qui s'installe, les paysages lavés, parfois inondés puis les oiseaux qui chantent une fois la pluie passée. Ce voyage à Kinshasa pour fêter les 50 ans de mon père a été l'occasion pour moi de repartir sur les traces de mes souvenirs d'enfance.

Dans l'histoire qui accompagnait la collection précédente (A Senegalese Love Story) je vous parlais du royaume d'enfance de Senghor. A Kinshasa, je partais à la redécouverte du mien. 

 

Je ne me souviens plus exactement du moment auquel j'en suis venue à aimer l'art .. J'hésite entre les moments où ma maman nous entraînait d'un événement culturel à l'autre, tentant d'éveiller nos sensibilités, et ceux que j'ai passés, en attendant qu'elle vienne me chercher après mes cours de danse, dans les ateliers de poterie de la Symphonie des Arts. 

Petite, j'ai suivi (avec très peu d'assiduité et tout aussi peu de talent) des cours de danse classique dans le studio adossé à cette galerie d'art, référence dans ce domaine à Kinshasa. Peintures, sculptures et autres poteries s'y côtoient. 

A vrai dire, je ne me souviens pas de la galerie en elle-même ... Peut-être n'avions-nous pas le droit d'y entrer (quel parent allait payer le prix d'un vase cassé ??).

Ce dont je me souviens en revanche, c'est qu'à l'arrière de la galerie, se trouvait un atelier de poterie un peu étrange où j'adorais attendre que mes parents viennent me chercher. Entre la glaise, les tours potiers et les artistes peintres qui travaillaient là. 

J'évoque ce souvenir car c'est pour moi la meilleure explication à mon attrait pour les lieux inhabituels, incongrus où s'entassent des objets du quotidien puis, au milieu d'eux : de l'art. 

201D7A1F-7380-4B31-802D-F66002D0B38C.jpeg
 

Beauté de la nature, vie quotidienne, mode congolaise ... Parmi la multitude d'angles possibles pour aborder ce voyage et vous le raconter, l'art est donc celui qui s'est imposé à moi. Arts & Memories of Kinshasa. C'est le nom de cette collection. Il fait référence en les mêlant à tout ce que cette ville m'évoque. 

 

Entre Arts et Souvenirs, je vous ai amenés (pour ceux qui ont suivi mes aventures sur Instagram) à la découverte des lieux de mon enfance, des lieux qui m'ont marquée mais aussi des lieux que j'ai découverts. C'est ainsi que nous nous sommes promenés dans la ville d'abord, puis dans le Marché aux Voleurs; nous avons également exploré ensemble l'Académie des Beaux-Arts de Kinshasa où une bonne partie des visuels de cette collection a été réalisée. Ces lieux, ces ambiances, vers lesquels j'ai été naturellement comme ... attirée, je me suis appliquée à vous en transmettre l'esprit le plus fidèlement possible. 

BC109153-9878-4265-9DC0-FF3B912023D7.jpeg
3C29D256-2368-47AF-813C-46062FE1A682.jpeg
9648686C-767B-4F2D-BCD2-75B2E1228888.jpeg
 

En parlant d'Arts. Il me semble impossible d'envisager l'art à Kinshasa sans évoquer Lionel (@mackwantashi) qui est pour moi, l'une des figures de l'art contemporain kinois. Lionel est, parmi beaucoup de choses, photographe. Au-delà de simplement saisir des images, il crée véritablement des visuels à l'univers riche et onirique. Sous son objectif, des lieux simples se révèlent être des bouts de paradis. C'est ce que j'aime dans son travail que je suis depuis quelques temps. Travailler avec Lionel s'inscrivait logiquement dans la perspective que je voulais donner à ce voyage et à cette collection. Plus que de parler d'art, cette collaboration m'offrait l'opportunité de faire figurer mes créations vestimentaires dans les créations visuelles de Lionel. L'honneur ! Il a donc pris les rennes de la direction artistique de l'entièreté du shooting et y a imprimé son identité. Je vous mets le résultat. Ce shooting est véritablement le point d'orgue de ma démarche autour de ce voyage à Kinshasa. 

Direction Artistique : Lionel Makwenge. Photographe : Robin. Modèle : Anaïa. Make up : Suave Make Up. 
 

Enfn, parlons des Souvenirs. 

Puisqu'il m'a bien fallu quelques semaines avant de mettre en ligne l'histoire qui les accompagne, vous avez déjà pu découvrir les pièces qui composent cette collection. Chacune est accompagnée d'une petite explication sur le nom, ou sur ce qui l'a inspirée. Chaque nom est lié à un souvenir. Ainsi, la robe Ba Ndimi est celle des jours de fête et des dimanches en famille. Muanda est la robe des vacances au bord de mer. Et ainsi de suite ... :). Certaines pièces ont, elles, été inspirées d'éléments trouvés sur place. C'est ainsi que sont nées les pochettes en tapis Kuba par exemple. Toutes les pièces de cette collection sont à découvrir (ou re découvrir) ici : 

 
AF35E586-3EF9-4355-B305-1219225BF4D9.jpeg
 
 

Mais surtout, si tu as fait partie des premières à commander une des pièces de cette collection, une carte spéciale a été glissée dans ton paquet. J'écris un petit mot pour accompagner chaque commande. Ceux de la collection Kinshasa l'étaient sur des cartes peintes à la main par des artisans locaux. Cartes que j'ai cherchées et que j'ai trouvées. Cartes qui ont pour moi une portée symbolique toute particulière : il y a 24 ans, pour annoncer ma naissance à la famille et à leurs amis, mes parents ont fait réaliser mes faire-part de naissance sur des petites cartes similaires.

Encore une façon de lier Art & Mémoire. 


A bientôt pour de nouvelles histoires, 

With love, Kyria